Rediffusion à venir sur TFO

Surveillez la grille horaire.

Place publique

En savoir plus

Retour

LA PAUVRETÉ EN QUELQUES DATES IMPORTANTES

1879 : Création à Montréal du Dispensaire diététique de Montréal par Emily F. De Witt, qui, à la tête d'un groupe de bénévoles, inaugure un nouveau service : la préparation et la distribution de mets nutritifs (bouillon, gelée de viande, gelée au vin et pouding au pain) au domicile des Montréalais démunis, sur la recommandation d'un médecin. La première année, elle aide 300 personnes.

1885 : Pendant cette même période, à King Landings au Nouveau-Brunswick se tiennent les premiers encans de pauvres.

1929-1939 : Une grande crise économique touche le monde entier.

1941 : En réaction aux ravages de la grande crise, la Loi sur l’assurance-chômage au Canada entre en vigueur le 1er juillet.

1957 : Création du Régime d’assurance-maladie du Canada.

1966 : Création du Régime d’assistance publique du Canada (RAPC), l’ancêtre de l’aide sociale. L’aide est alors basée sur les besoins des personnes.

1969 : Le Québec emboîte le pas et adapte le RAPC à sa réalité : la Loi d’aide sociale est adoptée.

1967 : Le programme Habitations à loyer modique (HLM) est lancé.

1971 : Réforme majeure du Régime d'assurance-chômage. Plus de sans-emploi sont admissibles à des périodes de prestations plus longues, les taux de prestations sont majorés et la pénalité maximale dans les cas de départ volontaire est réduite à trois semaines. L'État s’engage à assumer la partie excédentaire des coûts du régime lorsque le taux de chômage dépasse 4 %, se reconnaissant ainsi implicitement un engagement par rapport à l’emploi et au chômage. C’est l’âge d’or de l’assurance-chômage.

1984 : Ouverture à Montréal de la première banque alimentaire au Québec.

1988 : Le Québec adopte la Loi sur la sécurité du revenu, dont les barèmes sont en fonction d’un mécanisme axé sur l'employabilité plutôt que sur les besoins. Ce changement de philosophie représente un tournant majeur.

1994 : Abandon par le gouvernement fédéral de l’époque du programme de HLM. Aucun HLM ne fut construit depuis.

1996-1997 : Grande réforme de l’assurance-chômage, qui devient l’Assurance-emploi et met désormais l’accent sur des mesures actives, comme le souligne le texte officiel : « Nous devons passer d'un système de soutien passif - favorisant la dépendance - à des mesures d'aide actives - à l'indépendance. »

2002 : L'Assemblée nationale du Québec adopte à l'unanimité, en décembre 2002, le projet de loi 112, visant à lutter contre la pauvreté et l'exclusion sociale : « La pauvreté et l'exclusion sociale peuvent porter atteinte aux droits et libertés des personnes ainsi qu'à leur dignité, qui sont les fondements de la justice et de la paix », indique le préambule.

Retour