Rediffusion à venir sur TFO

Surveillez la grille horaire.

Place publique

En savoir plus

Retour

La mesure du panier de consommation

La Mesure du panier de consommation (MPC)
Le minimum pour vivre décemment au Québec? Pour une famille (2 adultes et 2 enfants), la Mesure du panier de consommation prévoit 26 560 $ par année. Quant à elle, une personne seule aura besoin de 13 280 $ par an.

Répartition du panier de consommation :
Nourriture 28 %
Vêtements 10 %
Logement 31 %
Transport 6 %
Autres* 25 %

*ameublement, téléphone, fournitures scolaires, frais de garde, soins de santé non assurés, hygiène personnelle, assurances…

Les limites de la Mesure du panier de consommation (MPC)
Pour établir le seuil minimal de revenu que requiert un ménage, la MPC se base sur le coût d'un panier de biens et de services correspondant à un niveau de vie de base. Le panier comprend la nourriture, l'habillement, le transport, le logement et autres dépenses pour une famille de deux adultes et deux enfants. Mais, selon les témoignages recueillis par la chercheuse Vivian Labrie, interrogée dans le premier épisode, le panier de consommation établi par la MPC présente des limites bien réelles. En voici deux exemples :

Au chapitre de la nourriture :
- On ne reçoit pas.
- Il n’y a ni thé, ni café, ni autres boissons chaudes.
- 230 g de yogourt pour une semaine pour 4 personnes, ce sont à peine deux portions de 100 g, soit même pas une portion pour chaque membre de la famille.
- Qu’on travaille à l’extérieur ou non, il faut prévoir un temps appréciable pour cuisiner, car le panier ne prévoit pour ainsi dire que des aliments bruts.

Enfin, s’il couvre les besoins nutritifs de base, le panier de provisions prévu par la MPC exige un rationnement strict. Sans l’aide des banques alimentaires, l’insécurité demeure.

Au chapitre des vêtements :
Curieux de savoir ce que la MPC prévoit pour vêtir une femme pour une année entière? En voici la liste. Les prix estimés sont ceux de 2002.

1 paire de chaussures sport (40 $)
1 paire de chaussures de ville (60 $)
1 paire de sandales (20 $)
1 paire de bottes d’hiver (90 $ répartis sur 3 ans)
1 paire de bottes de caoutchouc (25 $ répartis sur 4 ans)
5 paires de bas (2,20 $ ch.)
4 petites culottes (9 $ ch.)
3 soutiens-gorge (26 $ ch.)
1 sous-vêtement long (40 $ répartis sur 2 ans)
2 pantalons (40 $ ch.)
1 short (20 $)
3 t-shirts (15 $ ch.)
2 pulls (30 $ ch.)
1 pyjama (40 $)
1 maillot de bain (40 $ répartis sur 2 ans)
1 veste (150 $ répartis sur 2 ans)
1 imperméable (40 $ répartis sur 2 ans)
Divers (15 $)

Bref, la quantité de vêtements est limitée. Sans gants, sans chapeau, sans blouse ou sans jupe, une employée aura bien du mal à faire bonne figure au travail! Fréquenter les comptoirs vestimentaires devient une nécessité.

Retour