Rediffusion à venir sur TFO

Surveillez la grille horaire.

Place publique

En savoir plus

Retour

Sécurité alimentaire : droit individuel, responsabilité collective

Le concept de la sécurité alimentaire a été développé par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Food and Agriculture Organization — FAO).

La FAO définit la sécurité alimentaire comme suit : « La sécurité alimentaire est assurée quand toutes les personnes, en tout temps, ont économiquement, socialement et physiquement accès à une alimentation suffisante, sûre et nutritive qui satisfait leurs besoins nutritionnels et leurs préférences alimentaires pour leur permettre de mener une vie active et saine. »

Par conséquent, il y a insécurité alimentaire lorsqu’une personne ou un groupe de personnes manque d’aliments sains et nutritifs, ou a peur d’en manquer et doit faire des choix alimentaires qui risquent d’être néfastes pour sa santé.

Selon l’article 25 de la Déclaration universelle des droits de l’homme (1948), l’accès à la nourriture est un droit fondamental : « Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires. »


QUELQUES PISTES DE SOLUTIONS POUR LUTTER CONTRE L'INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE

  • Augmenter le pouvoir d’achat des personnes en situation d’insécurité alimentaire.
  • Investir dans le logement social : payer un logement moins cher permet aux moins nantis de consacrer une plus grande part de leur budget à l’alimentation.
  • Faciliter l’accès à des produits de qualité à moindre coût.
  • Contrôler le prix des aliments de base comme le lait, le pain et les œufs.
  • Promouvoir une meilleure éducation en nutrition et en alimentation.


Pour en savoir plus :
Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, FAO
Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale, Vivre sans faim

Retour