Rediffusion à venir sur TFO

Surveillez la grille horaire.

Place publique

En savoir plus

Retour

Le crédit réinventé

Même si le crédit est la plupart du temps un piège, force est de reconnaître qu’il est parfois très utile. Mais là où le bât blesse, c’est quand les frais d’intérêts entrent en jeu et que le consommateur ne parvient plus à rembourser sa dette. Heureusement, des groupes communautaires offrent des solutions de crédit alternatives pour protéger les plus démunis contre les pièges de l’endettement.


LE PRÊT DE QUARTIER

Prenons l’histoire de Louis (cas fictif). Âgé de 49 ans, menuisier de formation, prestataire de l’aide sociale. Il a la possibilité de réintégrer le marché du travail, mais il doit absolument se procurer de nouveaux outils, pour une valeur d’environ 600 $. Son compte en banque est vide depuis des années, et il n’a plus aucune solvabilité pour les compagnies de crédit. Comment réussira-t-il à se procurer les outils nécessaires à sa réinsertion professionnelle? Devra-t-il se résigner à passer par un prêteur sur gages qui lui échangera une misérable somme d’argent contre d’astronomiques taux d’intérêt? Ou devra-t-il laisser passer sa chance et continuer de bénéficier de l’aide sociale?

Pour aider des gens comme Louis à réaliser une telle dépense, imprévue, mais nécessaire, l’organisme Options consommateurs offre le Prêt de quartier. Sous certaines conditions, le programme permet aux personnes à faible revenu d’emprunter une somme variant entre 200 $ et 800 $, remboursable en 12 mois, au sympathique taux d’intérêt de 5 %. À l’heure actuelle, ce programme n’est toutefois offert que pour les Montréalais à faible revenu résidant à l’intérieur du quadrilatère formé par les rues Van Horne ou Rosemont (au nord), le fleuve Saint-Laurent (au sud), le boulevard Pie-IX (à l’est) et le chemin de la Côte-des-Neiges (à l’ouest).


PRÊTS D'ENTRAIDE À 0 %

Semblables au prêt de quartier, les Prêts d’entraide à 0 % vont encore plus loin en offrant un taux d’intérêt on ne peut plus compétitif : 0 %! Initiative de l’ACEF du Sud-Ouest de Montréal, le projet d’entraide à 0 % est maintenant offert par d’autres organismes communautaires.

Si ces programmes offrent des solutions de crédit temporaires pour les dépenses nécessaires, imprévues et urgentes, ils représentent aussi un intéressant outil de sensibilisation aux pièges de l’endettement.


Pour en savoir plus :
Programme Prêt de quartier
Prêts d’entraide de Lachine
Fonds d’entraide Desjardins et organismes communautaires participants
Coalition des associations de consommateurs du Québec

Retour