Rediffusion à venir sur TFO

Surveillez la grille horaire.

Place publique

En savoir plus

Retour

Combien d’itinérants au Canada?

Il n’existe pas de statistiques nationales fiables sur l’ampleur de la population des itinérants. Le Secrétariat national du Canada pour les sans-abris estime que ce problème touche environ 150 000 personnes, mais d’autres sources parlent de près de 300 000. Il est difficile de recenser une population composée de gens qui n’ont ni domicile fixe, ni adresse permanente, et dont beaucoup sont des itinérants cachés. Par ailleurs, il y a toujours des gens qui entrent dans l’itinérance et d’autres qui en sortent. Ainsi, mesurer l’itinérance demeure une tâche complexe.

Comment évaluer leur nombre?
Les données officielles du gouvernement reposent entre autres sur la capacité des refuges. Les données à ce sujet sont recueillies par l’Initiative du Système d’information sur les personnes et les familles sans abri (SISA), qui fait partie de la Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance (SPLI) du gouvernement fédéral.

Selon le SISA, il existe 1 128 refuges d’urgence et de transition au pays. De ce nombre, 823 refuges, soit plus de 25 000 lits, sont situés dans des « collectivités désignées » par l’Initiative des partenariats de lutte contre l’itinérance (IPLI), qui relève de la SPLI. Ces 61 « collectivités désignées » sont des communautés – généralement des centres urbains – où l’on observe des problèmes importants liés à l’itinérance.

Statistique Canada recueille également des données sur le réseau des refuges. Au moment du recensement de 2006, 905 refuges comptant plus de 19 000 occupants ont été recensés. Ces statistiques sont certes informatives, mais la population des refuges au Canada ne constitue qu’une partie de la population totale des itinérants.

En fait, l’itinérance présente de multiples visages et certains sont moins visibles que d’autres. Ainsi, les personnes qui, faute de toit, habitent temporairement chez des amis ou des parents, échappent aux statistiques. Ce sont, à toutes fins utiles, des itinérants clandestins.

Source : L’itinérance au Canada : définitions et recensements, Division des affaires sociales, Service d’information et de recherche parlementaires, Bibliothèque du Parlement

Retour